Ne me pique pas

Ne me pique pas, il faut respecter ceux qui ne pensent pas tout-à-fait comme
toi, accepter le fait qu’il y a d’autres points de vue, ne pas être imbu du pouvoir
de la loi, on a tant besoin d’un système de soin et de ceux qui le tiennent au bout de leur bras,

ne me pique pas (4).

 

 

On a vu souvent la diversité être plus efficace qu’une pensée unique, il est
paraît-il des gouvernements qui travaillent sérieusement et respectent les droits
civiques, qui peuvent reculer et quand vient victoire, sont fiers de ne pas avoir divisé. (4)

Ne m’oblige pas (4).

 

 

Ne m’oblige pas un passeport vaccinal pour ma vie sociale, resto, cinéma. 

La vie culturelle c’est fondamental, les arts un remède de santé mentale.

Il n’y a pas si longtemps tu étais convaincant que le masque et deux mètres étaient suffisants.
Ne m’exclue donc pas (4).

 

 

Moi je mobiliserais tous les citoyens pour qu’ensemble on adopte un mode de
vie sain, je réformerais finance, banque, paradis fiscaux pour couvrir la dette de
justice et de bas taux. Je ferais un domaine où le peuple sera roi, le respect sera
loi, la santé reine, n’infantilise pas (4).

 

Ne m’sous-estime pas/Ne me quitte pas, moi le citoyen qui ne fait pas le poids
face au big pharma. Le vaccin c’est bien, mais ce n’est qu’une partie de la
solution, ça comprends le donc. Ne me laisse pas devenir l’ombre de mon
ombre, l’ombre de ta main, l’ombre de ton chien, ne me quitte pas (4)!

 

Robert Gariépy – tous droits réservés