Le silence

Le silence est une violence quand il vient de ceux qu’on aime

On y épuise sa patience et le cœur devient tout blême

 

Le silence est une violence quand il vient de nos patrons

L’initiative est une chance de faire des murs, des horizons

 

Le silence est une violence quand il vient de nos élus
Les questions sont des semences qui cherchent un sexe et non un cul

 

Le silence est une violence quand il drape le non-dit

Quand il méprise l’intelligence la dignité de ceux qui crient

 

Le silence est une violence quand il nie la réalité

Quand il néglige le besoin de sens qui définit l’humanité

 

Le silence est une violence que l’on se fait parfois à soi-même

Quand souvent la transparence est solu9on à nos problèmes

 

Le vrai silence est un espace où résonne le monde intérieur
C’est un cadeau pour ceux qui chassent, nourrissent la vie qui est dans le cœur.

 

Robert Gariépy – tous droits réservés