De, pour et avec toi

Que nous faut-il pour créer un poème, est-ce un sujet précieux, ou n’importe quel thème?

Faut-il des vers, ou enfin de la prose, penser un peu, ressentir quelque chose?

Que nous faut-il pour saisir une étoile, cette idée qui brille d’une manière bien spéciale

pour éclairer le monde et sa noirceur, quand le soleil se cache, va réchauffer ailleurs…

 

Poème tu m’échappes dans la grâce, je cherche je n’attrape que l’espace entre
les idées, près du cœur, où je viens parler, un petit quart d’heure, de toi, la vie

 

Que leur faut-il pour partir à la guerre, ce sont des idées courtes, un manque d’imaginaire.

Chacun a ses combats, il faut choisir lesquels, celui du scélérat, le mettre sous tutelle!

Que nous faut-il pour vivre la liberté, ce sont des pouvoirs justes et de l’honnêteté,

une politique que tout le monde vit ensemble, politiciens financés, vous faites honte il me semble…

 

Refrain, – Pour toi, la vie

 

Que nous faut-il pour concevoir l’enfant, est-ce ton corps de rêve, le mien qui se tient debout.

Adoucir le monde, plus tard et maintenant, du travail de nos cœurs qui cherchent un monde moins fou…

Que leur faut-il pour devenir des artistes,
est-ce le courage de dire, d’écrire, d’exprimer à tout ce monde qui cherche sur la piste,

l’écho de leurs peines, leurs espoirs, leurs idées…

 

Refrain – Avec toi, la vie

 

Robert Gariépy – tous droits réservés